Plan grand froid

 

La veille saisonnière couvre la période du 1er novembre 2016 au 31 mars 2017 ; néanmoins, des conditions météorologiques particulières peuvent justifier de son activation anticipée ou de son maintien.

Capacités des dispositifs pérennes d'hébergement, logements temporaires et d'insertion

Le dispositif de veille sociale destiné à l’accueil inconditionnel tout public est de :

  • 317 places dans les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale), dont la vocation est de conduire une action intensive d’accompagnement vers le retour à ‘la vie autonome’
    • 37 places d’hébergement d’urgence inconditionnel, tout public
    • 22 places de stabilisation
    • 260 places d’insertion
  • Hébergement d’urgence hors CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale :
    • 45 places « tout public » à Poitiers
    • 4 places « tout public » à Montmorillon
    • 2 places « tout public » à Châtellerault
    • 3 places pour les femmes à Poitiers
    • 10 places « tout public » sur le reste du département
  • 161 places dans les résidences sociales : qui permettent à des personnes isolées de disposer d’un logement temporaire avant de pouvoir accéder à un logement totalement autonome.
  • 202 places dans le dispositif « Aide au Logement Temporaire » (ALT)  qui répond aux besoins d’hébergement de personnes en difficulté
  • 177 places en maisons relais : qui constituent une solution d’habitat durable pour permettre une réinsertion sociale dans un cadre convivial.  sur le département.

Plan d'action

  • En fonction de la situation du ménage, possibilité de nuitées d’hôtel principalement à Poitiers et à Châtellerault lorsque les places pérennes d’hébergement d’urgence sont complètes ;
  • Renforcer le dispositif de veille sociale avec le développement du Service d'accueil et d'orientation (SAO) sur Poitiers, Châtellerault et Montmorillon en lien avec le Service intégré d'accueil et d'orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation);
  • Conserver l’impératif du « zéro demande non pourvue par manque de place » dès la période de temps froid, quelque soit la situation administrative de la personne ou de la famille avec la mise en œuvre d’un Centre Temporaire d’Hébergement de 40 places sur Poitiers (CTHU) ;
  • Intensifier les maraudes par période de temps froid ;
  • Intensifier la mobilisation du Service intégré d'accueil et d'orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation) qui doit disposer de la visibilité de toutes les places de l’urgence à l’insertion ;
  • Intensifier la mobilisation du « 115 » et des équipes de maraudes, notamment dès la période de temps froid, pour faciliter l’orientation vers la mise à l’abri et l’hébergement ;
  • Mobiliser le secours catholique pendant les périodes de temps froid pour la mise en œuvre d’un accueil en journée les week-ends et jours fériés ;
  • Développer la dimension « insertion » dès le premier accueil, notamment pour les personnes qui ne sollicitent pas de façon habituelle le dispositif afin d’éviter les remises à la rue à la fermeture du centre temporaire d'hébergement d'urgence (CTHU) : chaque personne hébergée dans le dispositif complémentaire (CTHU, hôtel) bénéficiera d’un entretien d’évaluation sociale pour une orientation adaptée afin de favoriser, si la situation de la personne le permet, l’orientation vers le logement ou l’hébergement pérenne tout au long de l’hiver ;
  • Mobiliser le contingent préfectoral dans le cadre des commissions de réservation préfectorale pour les ménages en demande de logement social repérés par le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation ;
  • Travailler au relogement ou à l’hébergement des ménages en expulsion locative, notamment pendant la période de trêve hivernale, par la mise en œuvre de mesures AVDL (accompagnement vers et dans le logement) afin d’éviter leur mise à la rue.

Rappel des niveaux de mobilisation et de déclenchement du plan hiver

  • Le niveau 1 , période de "temps froid" ( entre -5 et -10° ressentie )
  • Le niveau 2 , période de "grand froid" (entre - 10°et -18° ressentie).
  • Le niveau 3 période de "froid extrême" (température ressentie inférieure à - 18°).

On parle de températures ressenties car elles sont calculées en prenant en compte le vent.
Le déclenchement des dispositifs est initié par la préfecture.