Approbation du PDALHPD 2017-2021

 
 

Le Plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD) de la Vienne entre en application après 9 mois de travaux collaboratifs.

Le PDALHPD de la Vienne, adopté le 29 août 2017 par la Préfète et le Président du Conseil Départemental, couvre la période 2017-2021.

> PDALHPD 2017-2021 de la Vienne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,76 Mb

> Arrêté approbation PDALHPD 2017-2021 Vienne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb

De septembre 2016 à mai 2017, ce sont plus de 50 partenaires qui ont participé à l’élaboration du Plan, sous le copilotage de l’État et du Département.

Les axes stratégiques et actions

Les 8 février et 22 mars 2017, deux séminaires ont rassemblé près de 120 personnes représentant des organismes associatifs, professionnels et institutionnels du domaine du logement et de l’hébergement.

Ces temps d’échange et de réflexion ont mis en perspective 5 axes de travail, 15 actions et 32 sous-actions. Les axes retenus sont les suivants :

  • Développer une meilleure connaissance des besoins et de l’offre existante (2 actions et 5 sous-actions)
  • Améliorer la réponse aux situations relevant d’un cumul de problématiques médico-psycho-sociales (2 actions et 4 sous-actions)
  • Favoriser l’accès et le maintien dans le logement des publics du Plan (5 actions et 12 sous-actions)
  • Développer des solutions d’hébergement ou adapter les solutions existantes aux besoins (4 actions et 6 sous-actions)
  • Lutter contre l’habitat indigne et la précarité énergétique (2 actions et 5 sous-actions)

Selon leur champ d’intervention, les actions sont (co)pilotées par l’État (DDCS, DDT, ARS/PDLHI, Déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, Service pénitentiaire d’insertion et de probation), le Département (Direction de l’insertion et du retour à l’emploi), Fonds de Solidarité pour le Logement, ou les groupements de collectivités

La gouvernance et le suivi du Plan

Pour sa mise en œuvre et son évaluation, le Plan dispose d’instances d’animation et de suivi.

Le comité responsable, coprésidé par l’État et le Département, s’assure de la mise en œuvre du Plan, dont il définit les orientations. Il est l’instance de pilotage des actions qui sont évaluées annuellement à travers un bilan soumis à sa validation.

> Arrêté composition comité responsable 2017-2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,66 Mb

Le groupe d’animation est l’instance technique du Plan. Il se réunit tous les 2 ou 3 mois et suit l’état d’avancement des actions au travers des contributions des partenaires.

Ces instances s’appuient sur des groupes de travail (Santé/social, Pré-vention des expulsions…), des commissions (Ccapex, ASLL, Dalo, SIAO, réservation préfectorale…) et des réseaux de l’ARS (PDLHI).

Glossaire :