Diagnostic territorial partagé 360°

Du sans-abrisme au mal-logement : Élaboration d'un diagnostic partagé

 

Dans la Vienne, le diagnostic 360° a été réalisé entre janvier et décembre 2015. Il a mobilisé de nombreux acteurs du logement et de l’hébergement et a permis d’identifier 6 pistes de travail prioritaires

Une déclinaison du plan de lutte contre la pauvreté

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, adopté le 21 janvier 2013, prévoit l’élaboration de diagnostics partagés à 360° pour améliorer l’évaluation des besoins et les dynamiques locales dans une perspective d’évolution et d’adaptation de l’offre d’hébergement, de logement et d’accompagnement.

Ces diagnostics constituent un outil essentiel pour orienter durablement la politique d’hébergement et d’accès au logement menée en faveur des personnes sans abri ou mal logées pour qu’elles accèdent à un logement digne et adapté. Ils ont vocation, dans chaque département, à orienter les différents outils de planification, en particulier le Plan local d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PLALHPD).

Une forte dimension partenariale

Afin d’associer le plus largement possible l’ensemble des partenaires, la gouvernance suivante a été mise en place :

  • une équipe projet sous l’égide de la préfecture, composée du Département de la Vienne, de la Direction départementale des territoires (DDT) et de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS),
  • un comité projet, composé de l’équipe projet élargie à Grand Poitiers (délégataire des aides à la pierre), à l’Agence régionale de santé (ARS), à la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) : ce comité avait en charge la validation de l’avancement des travaux engagés,
  • une instance de concertation, composée des membres du comité responsable du Plan local d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PLALHPD), mais également d’autres partenaires comme les bénéficiaires des dispositifs, Pôle Emploi, le Rectorat, l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip) de la Vienne, etc.

Un travail sur les besoins et les priorités d’action

L’élaboration du diagnostic a permis de travailler sur l’évaluation des besoins et d’identifier 22 pistes de travail, dont 6 prioritaires :

  • renforcer l’offre de logement temporaire adapté aux jeunes,
  • créer des petits logements,
  • répondre aux besoins de résidentialisation des gens du voyage,
  • travailler au plus près des territoires pour repérer les ménages présentant des difficultés importantes (social, santé, psychique) et offrir un accompagnement adapté,
  • réduire le non recours aux droits,
  • renforcer les liens entre les institutions pour améliorer la continuité des accompagnements et limiter les ruptures de parcours à des périodes charnières

Le Diagnostic

Accompagnement pour la mise en œuvre d'un diagnostic territorial partagé 360° du sans-abrisme au mal-logement - maquette de diagnostic territorial