Protection civile et prévention des risques

Le secourisme

 

« Toute personne concourt par son comportement à la sécurité civile. En fonction des situations auxquelles elle est confrontée et dans la mesure de ses possibilités, elle veille à prévenir les services de secours et à prendre les premières dispositions nécessaires ». Loi du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile, art 4.

Le secourisme désigne donc les secours portés à toute personne blessée ou accidentée par des sapeurs-pompiers, des ambulanciers, des secouristes bénévoles. Après avoir reçu une formation technique aux premiers secours, un secouriste est capable d’éviter l’aggravation de l’état de la victime, de faire un bilan, de donner l’alerte, de pratiquer les gestes qui sauvent dans l’attente de l’arrivée des secours médicalisés. Il est généralement le premier maillon de la chaîne de secours et de soin.

Pour suivre les formations aux premiers secours, des associations ou organismes sont agréés ou habilités par le ministre de l’intérieur ou le préfet. Les services de la Croix Rouge , de l'association "Action sauvetage" et de la Protection Civile proposent des formations pour les particuliers et en milieu professionnel.