Sécurité des piscines privées

 

Rappel des mesures prévues par la réglementation pour la prévention du risque de noyade

En application de la loi n° 2003-9 du 3 janvier 2003 et ses décrets d'application, la dotation de dispositifs de sécurité des piscines privées, qu'elles soient nouvellement construites ou existantes, est devenue obligatoire.

Il s'agit de mesures préventives visant à éviter les risques de noyade, notamment des jeunes enfants pour lesquels ce danger est une des premières causes de mortalité.

Doivent être sécurisées les piscines privées, à usage individuel ou collectif de plein air, dont le bassin est enterré ou semi-enterré : piscines familiales ou réservées à des résidents ; piscines des villages de vacances, des hôtels, des locations de vacances, des campings...

Ne sont en revanche pas concernées les piscines situées dans un bâtiment, les piscines posées sur le sol, gonflables ou démontables, ainsi que les établissements de natation qui sont d'accès payant et qui font l'objet d'une surveillance par un maître sauveteur.

Le dispositif de sécurité normalisé à installer par le propriétaire peut être :

  • une barrière de protection
  • une couverture de piscine
  • un abri empêchant tout accès à la piscine
  • une alarme

Malgré les moyens mis en œuvre, il est important de rappeler que la meilleure sécurité pour les enfants reste la surveillance rapprochée des parents.

Pour en savoir plus sur les prescriptions techniques et d'attestation de conformité vous consulterez utilement :