Actualités

Opération ciblée de sécurité routière sur les poids lourds

 
Opération ciblée de sécurité routière sur les poids lourds

Le 5 avril 2016, Monsieur Stanislas ALFONSI, Directeur de cabinet de la Préfète de la Vienne, Chef de projet Sécurité routière, s'est rendu à l'aire de Payré, sur la RN10.

Dans le cadre d’une opération coordonnée de contrôles des poids lourds, étaient présents l’Escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie,  la DDSPdirection départementale de la sécurité publique*, la BSI** et la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement***.
Cette action a visé à contrôler les poids-lourds qui circulent (pesée obligatoire et contrôle du respect de la réglementation dans les transports).

 

Drel-Douanes-Police-gendarmerie

Les douaniers de la BSI ont procédé au contrôle des marchandises. Ils étaient appuyés par une équipe cynophile.

DDSPdirection départementale de la sécurité publique : Direction départementale de la sécurité publique
BSI : Brigade de surveillance intérieure
DREAL : Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement

Effectifs des services présents
Nombre de véhicules contrôlés
ControleTransportDreal

180 véhicules contrôlés dont 18 étaient en surcharge parfois de plusieurs tonnes.

Infractions relevées:
  • 1 défaut de licence de transport
  • 1 défaut de chronotachygraphe
  • 1 délit d'emploi irrégulier de l'appareil de contrôle
  • 1 absence de consignes de sécurité transport matières dangereuses
  • 6 excès de vitesse (moins de 20 km/h)
  • 13 non respects des temps de conduite ou de repos
  • 104 surcharges
  • 7 dépassements interdits
  • 1 défaut de contrôle technique
Douanes

Pas de contentieux douanes. Pas d'infraction chronotachygraphe constaté par la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi.

La grande majorité des conducteurs des poids-lourds était en règle concernant la réglementation sociale européenne sur les temps de conduite et de repos. Chaque surcharge relevée correspondait à un dépassement de la masse autorisée de 300 kg, 500 kg ou 1 tonnes selon qu'il s'agisse d'une surcharge à l'essieu ou au PTAC/PTRA. Chaque tranche de dépassement correspondant à une surcharge, certains conducteurs ont reçu plusieurs contraventions.

D'autres opérations de ce type auront lieu régulièrement dans le département.